Jean Viars décoré

Depuis la création de DILé, Jean Viars et tous les membres de l'association qui se sont rendus sur place, se posaient une question cruciale : avec nos faibles moyens apportons-nous  aux habitants de la région de Tiébélé  une certaine amélioration de leur vie quotidienne ? Répondons-nous correctement à leur attente ?

La réponse vient d'être fournie à la fois par les habitants de cette région défavorisée mais aussi par ses responsables, au plus haut niveau, c'est-à-dire par le gouvernement  burkinabé lui-même  qui vient de décerner à Jean Viars la médaille de l'Ordre du Mérite. Et que dire de l'immense fête qui  a accompagné la remise de la décoration. Une foule immense colorée, festive, s'était constituée pour l'occasion, chacun voulant être présent pour remercier celui qui œuvre tant pour eux. L'émotion était au rendez-vous

Très touché par cet hommage chaleureux, certain maintenant que l'action qu'il mène avec sa petite équipe de bénévoles est utile,  Jean Viars s'est remis d'autant plus activement au travail dès son retour en pays bigouden, comparant continuellement le solde du compte bancaire avec le montant estimé des actions urgentes à mener, rejetant avec amertume toutes celles qu'il sait ne pouvoir assumer.

Car la liste est longue, les besoins immenses et il faut continuer à faire des choix e la mort dans l'âme et remettre à plus tard des urgences un peu moins urgentes que d'autres.

Mis à jour (Mardi, 12 Avril 2011 09:07)